Animation de la vie sociale

Renforcer les liens sociaux et les solidarités de voisinage contribue au bien-vivre ensemble et, par voie de conséquences, à la qualité de vie des familles et à la citoyenneté.

L’animation de la vie sociale est donc un axe constant de la politique des caisses d’Allocations familiales. Elle s’appuie sur les centres sociaux et les espaces de vie sociale (Evs), lieux de proximité qui ont vocation à renforcer les liens sociaux et les solidarités de voisinage.
La Caf est responsable de l’agrément de ces structures et à ce titre elle peut vous conseiller dans l’élaboration de votre projet.

Afin de favoriser le développement de structures d’animation de la vie sociale sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville, mais également sur les différents territoires du département non couverts, nous pouvons proposer des mesures financières incitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous

Les aides au fonctionnement

L’agrément centre social ou Evs ouvre droit à des prestations de service, sous réserve que le projet soit agréé par notre Conseil d’administration :

  • Centre social :
    • animation globale et coordination : 40% du prix de revient de la fonction animation globale dans la limite d’un prix plafond défini annuellement par la Cnaf ;
    • animation collective familles : 60% des charges salariales du référent famille et quote-part logistique du référent famille dans la limite d’un prix plafond défini annuellement par la Cnaf.
  • Evs
    •  animation locale : 60% des dépenses de fonctionnement dans la limite d’un plafond défini annuellement par la Cnaf.

Nous pouvons également accorder aux structures d’animation de la vie sociale d’autres prestations de service, en fonction des activités ou services développés : accueil des jeunes enfants, accueil de loisirs sans hébergement, accompagnement à la scolarité, etc.

La fonction de référent famille

Au sein d’un centre social, le référent familles met en oeuvre un projet spécifique aux problèmatiques familiales repérées sur le territoire d’intervention de la structure.

À ce titre, il doit :

  • être le garant, avec le directeur du centre social, de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l’évaluation du projet familles, en cohérence avec le projet social du centre ;
  • développer des actions et/ou services à dimension collective contribuant à l’épanouissement des parents et des enfants, au renforcement de la cohésion intrafamiliale et aux relations et solidarités inter familiales ;
  • contribuer à la mise en place et coordonner les actions et services de soutien à la parentalité développés au sein du centre social ;
  • participer à l’animation et la coordination des partenariats intervenant dans les champs de la famille et de la parentalité.

Pour accompagner ces professionnels dans leurs missions, la Caf du Loiret et des référentes famille volontaires ont construit un guide d’élaboration du projet familles ainsi qu’une vidéo de présentation.